Et si pour vous détendre…

Vous pouviez pendant quelque temps partir à la découverte de ce que l’on appelle la zénitude. Bien sûr, vous pouvez le faire parce que vous vous dites “qu’il faudrait que vous vous y mettiez” ou “pour calmer votre mauvaise conscience” ou alors par simple curiosité d’expérimenter un état différent de ce que vous vivez à d’autres moments de la journée.

Un peu comme si vous vous prépariez à déguster un plat qui ressemble à ce que vous connaissez déjà – ou un plat complétement différent. Et il est vrai que s’il est agréable de se rendre régulièrement dans son restaurant préféré pour déguster les meilleurs plats, il est également juste de partir à la découverte de nouveaux plats ou de nouveaux restaurants.

Tout cela pour que vous puissiez par la suite d’autant mieux apprécier peut-être votre restaurant préféré. Ou encore élargir la diversité des plats que vous aimez. Ou encore alterner entre différents restaurants.

Je vous souhaite en tous les cas un très bon appétit et une très bonne dégustation.

 

La méditation et le lâcher prise s’acquièrent avec la pratique,

Et lorsque je repense à mes premières expériences de méditations, check je me retrouve bien dans cette vidéo. Essayant de suivre ce que la personne ou l’audio qui me guidait disait sans toutefois forcément arriver à suivre ou en en faisant de trop. Les pensées qui étaient fort nombreuses et le mental difficile à calmer.

J’insiste toujours et je ne me lasse pas de répéter que la méditation, la détente, le lâcher prise tout comme l’hypnose sont une question de pratique. Cela s’acquière et s’entraine de manière tout à fait simple: en s’entrainant à ne faire rien d’autre qu’une tâche à la fois par exemple. Ainsi par exemple à faire la vaisselle ou à se laver les dents sans… penser à ce qui viendra après, ni en discutant avec quelqu’un d’autre. Non juste observer comment est son corps, ce qu’il vit, ce qu’il ressent. Admirer sa capacité à faire cette chose. Observer comme l’on peut ressentir du plaisir.

 

Save

Save